Centre d’anatomie et cytologie pathologiques

Examens

 

Il existe un délai de réponse pour toute analyse anatomo-cyto-pathologique dû à la partie technique pré-analytique (délai incompressible) et à la partie analytique médicale. Ces délais d’analyse et de réponse dépendent du type de prélèvement, du degré variable de la difficulté d’interprétation et des éventuels examens complémentaires réalisés (exemple : colorations spéciales, immunohistochimie…)

 

technique

 

Histologie : examen microscopique avec colorations standards, colorations spéciales

Cytologie :

Frottis cervico-vaginaux réalisés par les gynécologues ou sages-femmes en dépistage des lésions infra-cliniques ou en contrôle par exemple des lésions HPV induites,

Cytoponction thyroïdienne, mammaire, ganglionnaire

Examens cytologiques : liquide urinaire, liquide céphalo-rachidien, liquide pleural, liquide péritoneal, liquide péricardique

Immunohistochimie : Technique nécessitant des panels d’anticorps afin de typer précisemment les lésions. Ces techniques sont utilisées à but diagnostique (bénignité, malignité), à but pronostique et thérapeutique (étude des recepteurs hormonaux oestrogènes et progesterone, statut HER2) ou pour évaluer l’efficacité d’un traitement.

Immunoflurescence pour les biopsies cutanées ou des glandes salivaires

Tumorothèque  (archivage des prélèvements permettant de nouvelles analyses en fonction des progrès médico-scientifiques)

Examens extemporanés : Il s’agit d’une analyse “rapide” réalisée à la demande du chirurgien, directement au bloc opératoire. Nos médecins à l'aide d'un microscope portable, se déplacent au bloc opératoire à chaque fois que cet examen est susceptible de modifier la prise en charge chirurgicale. Le chirurgien en collaboration avec le pathologiste décide du traitement per-opératoire en tenant compte du résultat de l’analyse extemporanée : nature de la lésion (bénigne ou maligne), limites d'exérèse.

 

 

cassettes